top of page

Haïti-crise: un rapport de l’ONU sur l’insécurité indexe des dirigeants politiques et économiques


Un rapport de l’ONU sur la crise politique en Haïti préparé par un groupe d’experts a établi des relations entre des acteurs politiques et financiers et les gangs armés qui opèrent dans plusieurs régions du pays, selonle document consulté par Haiti Press Network.


Les noms de l’ancien président Michel Martelly (2011-2016), de l’ancien président du Sénat Youri Latortue, de l’ex-député Prophane Victor ou de l’homme d’affaires Reynold Deeb et de Rommel Bell ex-directeur de la Douane sont cités dans le document.


Le groupe d’experts qui a travaillé sur la question de l’insécurité en Haïti dit détenir des preuves que ces personnalites ont entretenu des liens avec les gangs.

Le document de 158 pages devant être soumis ce 19 octobre au Conseil de sécurité des Nations-Unies, relate la dégradation des conditions de sécurité dans le pays, principalement dans les départements de l’ouest et de l’artibonite.

“Les gangs contrôlent ou tiennent sur leur influence 80% de la zone métropolitaine, mais les 20% restants ne sont pas non plus à l’abri de leurs incursions”, relève le rapport.

Les conditions de sécurité et une mauvaise gouvernance constatées dans le pays pourraient, selon le rapport avoir des conséquences sur la tenue des prochaines élections. “La tenue d’élections dans un avenir proche parait hypothétique”, lit-on dans le rapport.

52 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page