top of page

Haïti-Crise: Le secteur patronal et la société civile bouleversés par la violence fratricide aveugle



Dans un communiqué publié ce samedi, les organisations patronales et la société civile dénoncent la propagation d'une violence fratricide aveugle et se mobilisent pour venir en aide aux victimes. Selon ces hommes d'affaires et personnalités de la société, depuis maintenant deux semaines, le pays est confronté à une propagation terrifiante de violence aveugle, dont personne ne sait comment elle finira. La liste des victimes ne cesse de s'allonger, et chaque jour semble n'être qu'un prélude à une nuit d'angoisse et de terreur.


Face à cette situation qui pousse de nombreux citoyens à fuir les zones de conflit, les associations de la société civile, représentées par l'Alliance pour la Gestion des Risques et la Continuité des Activités (AGERCA), le Centre d'Analyse et de Recherche en Droits de l'Homme (CARDH) et le Volontariat pour le Développement d'Haïti (VDH), ainsi que le secteur privé, représenté par des associations patronales telles que l'Association des Industries d'Haïti, l'Association Touristique d'Haïti (ATH), et la Chambre de Commerce et d'Industrie Haïtiano-Canadienne (CCIHC), tous signataires de ce communiqué, dénoncent et condamnent une fois de plus ces actes odieux qui constituent ce que l'on pourrait qualifier de "guerre sans nom", comme l'a si bien écrit le quotidien "Le Nouvelliste".


Dans ce même communiqué, les deux entités évoquent la situation infernale à laquelle fait face la population civile, et les signataires se mobilisent au travers de leurs membres respectifs pour apporter une aide humanitaire aux communautés économiquement marginalisées, victimes de cette guerre fratricide.


Les signataires lancent également un appel à l'unité nationale face à ce fléau, exhortant tous les acteurs de la vie nationale, quelle que soit leur sensibilité politique, sociale ou autre, à s'unir et à trouver des solutions durables à cette crise sécuritaire multidimensionnelle. Les gouvernants sont appelés à prendre des mesures concrètes pour rétablir la sécurité et la paix de manière décisive, immédiate et durable, en mobilisant les forces de la PNH et de l'Armée, y compris leurs Corps de Génie.


De plus, le Ministère de la Justice est invité à sévir contre les criminels avec la plus grande rigueur prévue par la loi, tandis que les ministères des Affaires Sociales et du Travail (MAST) ainsi que des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) sont encouragés à mettre en place des projets immédiats à forte intensité de main-d'œuvre, des activités sportives et des réhabilitations d'infrastructures de base, telles que cliniques, écoles, marchés, réseaux de drainage, d'alimentation en eau et en énergie, des sous-commissariats de police communautaire, etc., dans les quartiers les plus démunis, contribuant ainsi à restaurer un début d'espoir au sein des populations les plus vulnérables. Le pays d'abord !


YPL-HPN

22 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page