top of page

Haïti-crise : le président du Salvador offre ses services pour vaincre les gangs en Haiti




Dans un message sur la plateforme X, le président du Salvador, Nayib Bukele, a déclaré samedi, qu'il pouvait aider à stabiliser la situation en Haïti avec l'approbation du Conseil de sécurité de l'ONU et le consentement du gouvernement haïtien. Il a précisé que sa proposition exigerait une couverture totale des coûts de la mission.


Ces déclarations ont été faites en réponse à un tweet décrivant l'effondrement d'Haïti, avec des ports et des aéroports paralysés et l'influence chaotique croissante des gangs.

"Nous pouvons y remédier. Mais nous aurons besoin d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, du consentement du pays hôte et de tous les frais de mission à couvrir", a écrit M. Bukele.


En janvier 2023, le vice-président Felix Ulloa a rencontré les autorités haïtiennes. À l'issue de cette rencontre, il avait annoncé que le Salvador mettrait en place un bureau en Haïti pour aider le pays dans la lutte contre la criminalité. Mais aucun progrès n'avait été réalisé en ce sens.


La semaine dernière, un chef de gang a menacé le gouvernement haïtien d’entamer une guerre civile au cas où le Premier ministre Ariel Henry ne démissionnerait.

 

Yves Paul LEANDRE

64 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page