top of page

Haïti-Crise : le GROSAM pour une sortie de crise avec Ariel Henry comme PM



Le Groupe Signataires de l'Accord de Montana (GROSAM), signataire du consensus du 21 décembre 2023, s'est fixé sur la crise qui tend à s'envenimer ces derniers mois, a appris la rédaction Haiti Press Network (HPN).


En conférence de presse, le mercredi 31 janvier 2024, le GROSAM continue d'apporter son soutien au Premier Ministre Ariel Henry très décrié par diverses structures politiques et de la société civile réclamant son départ de la primature le 7 février prochain.  "Le GROSAM croit toujours que le consensus du 21 décembre 2023 qui a légitimé le gouvernement du Premier Ministre Ariel Henry suffit. Il faut, en revanche, des mesures urgentes pour répondre aux maux dont souffre la population afin d'être plus stable", a soutenu Me Tarly Guirand de la Société Civile Engagée, membre de GROSAM.


Pour résoudre la crise politique, le GROSAM va droit au but et propose la formation d'un gouvernement d'union nationale pour remplacer celui en place. "Nous ne demandons pas un remaniement ministériel mais bien un nouveau gouvernement capable d'adresser les problèmes auxquels le pays fait face", déclare Me Guirand.


En outre, le GROSAM dit appuyer l'idée de l'élargissement du Haut Conseil de Transition (HCT) de le faire passer de trois (3) à cinq (5) personnes. Un représentant du groupe des non-alignés au sein de la classe politique et un autre de la structure politique appelée déclaration de Kingston devraient constituer la nouvelle composition du HCT.


Notons qu'aucun dégel de la crise politique ne pointe à l'horizon au 1er février 2024. Sur le terrain, des militants clament une révolution armée avec Guy Philippe, ex-rebelle des événements de 2004 et d'autres partis politiques dont UNIR appelle à la démission sans condition du PM de facto Ariel Henry le 7 février 2024.


GL

50 vues0 commentaire

Comentarios


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page