top of page

Haïti-crise : L'ancien PM Jean Michel Lapin appelle à une action responsable face aux urgences nationales



Dans ses réflexions intitulées "La nouvelle orientation, alternative de demain", l'ancien Premier ministre Jean Michel Lapin (21 mars 2019 - 4 mars 2020) soutient que la situation actuelle dont nous vivons, résulte des luttes intestines pour le pouvoir, ce qui a gangrené un Conseil présidentiel de neuf membres, révélant les ambitions démesurées des élites politiques et socio-économiques. Cependant, l'ancien chef du gouvernement estime qu'au-delà des ambitions politiques, des solutions urgentes sont nécessaires pour restaurer la paix et la vie dans la Cité.


" Port-au-Prince qui est assiégée depuis plus de trente-six (36) mois par des bandes armées, transformant la capitale en une prison à ciel ouvert pour ses habitants, nécessite une action immédiate pour mettre fin à cette situation cauchemardesque" indique l'ancien PM.


Près de cinq millions d'Haïtiens, dont des enfants, des jeunes, des personnes âgées, des handicapés et des détenus, souffrent d'insécurité alimentaire, certains étant menacés par la famine, déplore l'ancien chef du gouvernement, s'alarmant face à la situation des ports, de l'aéroport international, des écoles, des universités, des centres hospitaliers, de l'industrie et du commerce, fermées aujourd'hui, mettant en évidence, la défaillance de l'État.


Il appelle les décideurs à mettre en place un programme de crédit pour soutenir les entreprises et les institutions commerciales victimes des attaques des groupes armés, en particulier dans le secteur touristique et parmi les "Madan Sara".


L'ancien Premier ministre encourage l'augmentation de la production agricole à travers un programme de crédit agricole, notamment dans les départements de l'Artibonite et de la Grand'Anse. Des partenariats d'assistance sociale doivent être établis avec les rectorats des universités, les églises et les écoles pour mettre en œuvre un programme d'apaisement social en faveur des plus vulnérables.


Enfin, il recommande la création d'une force de sécurité publique et d'une défense nationale pour restaurer l'autorité de l'État. L'ancien Ministre de la Culture et de la Communication de Jovenel Moïse invite les politiciens à transcender leurs ambitions et à laisser la place à des hommes et des femmes animés par un véritable sentiment d'appartenance nationale, possédant l'expérience de la gestion publique et connaissant les actions à entreprendre pour le bien-être du pays.


Yves Paul LEANDRE

101 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page