top of page

Haïti-Carnaval 2023 : Un champ de Mars plus animé pour le deuxième jour gras

Qu'on l'appelle carnaval tristesse, carnaval timide ou encore carnaval de la peur, comme il est constaté depuis déjà quelques années pour cause de grande insécurité, le carnaval 2023 est bel et bien lancé et Port-au-Prince accueille son carnaval au Champ de Mars. Un Champ de Mars mieux animé par rapport à la première journée qui était synonyme d'un fiasco honteux en termes d'organisation et de participation, constate Haiti Press Network.


Contrairement au premier jour gras, le Champ de Mars qui constitue le principal lieu de rendez-vous des festivités carnavalesques depuis des lustres, est beaucoup plus animé, ce lundi 20 février 2023, qui marque le deuxième jour gras.


En effet, constatons-nous, l'ambiance qui reste toujours pâle par rapport aux années précédentes, a drainé beaucoup plus de participants dans l'aire du Champ de Mars.


Jusqu'à 4 heures 30 de l'après-midi pour des festivités dont la clôture était prévue pour 6 heures du soir, à cause de l'insécurité, il n'y avait pas lieu de parler d'une foule compacte, où les forces de l'ordre furent obligées dans le temps, d'y intervenir avec parfois des coups de matraque pour tenter de rétablir un peu d'ordre, mais comparativement à hier dimanche gras, on peut dire que l'envie de danser, de chanter, de piaffer et de déhancher est quelque peu visible chez les carnavaliers et les carnavalières qui ont fait le déplacement, en dépit de ce contexte difficile qui perdure et qui tend à extirper de nos vies nos moeurs, nos coutumes, bref, tous les attraits culturels et sociaux qui caractérisent chez nous notre identité de peuple.


Pour corriger des manquements d'hier à l'organisation du défilé, les organisateurs ont choisi de fusionner le passage de chars sonores et de bandes à pied. Néanmoins, cette innovation se trouve confrontée à un autre problème; celui de la cacophonie des sons venus de tous bords.


Mais, il faut le dire, sur le visage de beaucoup de fêtards, on peut lire la cohabitation d'une tristesse provoquée par une vie quotidienne extrêmement difficile et incertaine, et une certaine envie de se régaler et de s'amuser au rythme des groupes musicaux, comme REV avec son Ti Pay, qui créent de l'animation au coeur d'un Champ de Mars où se déroulent des festivités carnavalesques pas comme les autres.


Alix Laroche/HPN

30 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page