top of page

Haïti-Caricom : impasse dans les négociations, aucun progrès en vue avant le 10 septembre

Les signataires de la "déclaration conjointe" de Kingston, regroupant Fanmi Lavalas, l'Accord de Montana, EDE, la Force Louverturienne Réformiste, En Avant, PHTK, Nou Pap Domi, et le Collectif des Partis Politiques du 30 Janvier, continuent d'exiger la présence du Premier ministre à la table des discussions, sous la médiation d'éminentes personnalités de la Caricom.


Cette position dérange amèrement le Secteur démocratique et populaire (SDP) de Me André Michel, qui, dans un tweet ce vendredi 8 septembre 2023, exprime son regret face à la décision des leaders de l'opposition de bloquer les discussions. André Michel, qui soutient le pouvoir en place, souhaite la poursuite du dialogue. Jusqu'à ce vendredi, la délégation de la CARICOM informe les deux parties qu'elle reste disponible pour poursuivre le dialogue.


Il convient de rappeler que dimanche, la délégation de la CARICOM s'est entretenue avec l'ancien président Michel Martelly, comme l'informe une agence en ligne haïtienne, RHINEWS, basée à Miami (Floride), à la demande d'Ariel Henry, dans le cadre des démarches visant à faciliter la signature d'un accord politique entre les acteurs haïtiens.


Pour l'heure, les signataires de la déclaration conjointe de Kingston attendent la décision du Premier ministre quant à sa participation aux discussions.


YPL-HPN

50 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page