top of page

Haïti-Caricom: Deuxième journée de discussions, quelques pistes de solution dégagées

Dernière mise à jour : 14 juin 2023



Les acteurs politiques haïtiens qui ont séjourné à la Jamaïque du 11 au 13 juin 2023, sous la direction de trois anciens Premiers ministres désignés par la Caricom, ont fait certaines recommandations lundi, suite à des panels de réflexion et de discussions. Le Groupe Montana représenté par Mme Magali Comeau Denis, Ted Saint Dic et l'Ing-Architecte Ginette Chérubin propose ces points suivants de rétablir sur une base consensuelle, transitionnelle et dans l'esprit de la Constitution de 1987, les 3 pouvoirs de l'État avec un Exécutif bicéphale; les contours exacts de cet exécutif bicéphale feront aussi l'objet d'une recherche de consensus. Ils ont aussi proposé d'ajouter 2 membres au Haut Conseil de Transition (Passer de 3 à 5 membres) et enfin de réaliser la Conférence Nationale Souveraine.



Pour le Bureau de suivi de l’Accord de Montana, à ce dialogue inter-haïtien à la Jamaïque, la mise en place d'une structure de contrôle de l'action du gouvernement est incontournable.

Ce bureau avance que l'autorité gouvernementale et l'organe de contrôle du gouvernement de transition doit disposer d'une légitimité sociale pour instaurer un gouvernement de transition de rupture avec les mauvaises pratiques de pilotage et d'administration de l'État et qui prend en compte les revendications de la population. Rétablir le système judiciaire dans la plénitude de son indépendance et autonomie sur base d'une entente politique et rouvrir les tribunaux qui ne fonctionnent pas pour le moment fait partie des propositions du Bureau.



La réalisation de la Conférence nationale souveraine, y compris les questions en lien avec la Constitution et les partis politiques dans son cadre de référence n'a pas échapé aux propositions du Groupe de suivi de Montana.

L'ancien ministre Patrick Sully W. Joseph du parti Coppos et alliés et le PM Ariel Henry qui ont assisté au débat, évoquent de leur côté des perspectives pragmatiques au dialogue inter-haïtien à la Jamaïque : 1) La lutte contre le banditisme.

2) L'organisation des élections pour un retour à la constitution.

Ce dernier jour de rencontre devrait être l'occasion pour les organisateurs et les participants d'adopter une résolution finale pour mettre fin aux assises.



Yves Paul LEANDRE


25 vues0 commentaire

댓글


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page