top of page

Haïti-Carburant : Le Gouvernement veut freiner la vente illicite du carburant



Cette question n’arrête pas de faire des vagues dans le secteur économique haïtien mais encore dans le secteur judiciaire aussi qui entend jouer son rôle de police judiciaire contre les fraudeurs qui utilisent tous les moyens pour alimenter le marché noir.


Le Conseil Supérieur du Pouvoir judiciaire (CSPJ) a fait une sortie fracassante demandant aux juges des tribunaux de paix d’adopter des mesures pour arrêter la vente illégale du Carburant sur le marché local au regard de la Loi.


Dans cette circulaire datée du 31 Aout 2022, le CSPJ se réfère à la loi du 20 décembre 1946 interdisant la vente illicite du carburant dans son article 1er. Cette note portant la signature du secrétaire technique de la plus haute instance judiciaire du pays fait injonction aux titulaires des tribunaux de paix de sévir avec la plus grande rigueur contre les contrevenants.


Me Jean Robert Constant rappelle aux Suppléants Juges d’agir promptement dans leurs attributions d’officiers de Police judiciaire afin de freiner cette spéculation illicite.


Depuis plusieurs jours, des citoyens manifestent leur mécontentement à travers les rues contre la rareté du carburant et le prix élevé sur le marché informel alors que les pompes à essence gardent leurs portes fermées.


Le Ministère du Commerce et de l’industrie avait accordé un délai de 8 jours aux propriétaires de stations à essence pour afficher le prix normal de ce produit transversal.

Le titulaire du Commerce et de l'industrie

Ricardin Saint-Jean avance que le gouvernement travaille de concert avec les compagnies pétrolières pour rendre disponible le carburant en quantité dans les stations d’essence.



HPN


6 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page