top of page

Haïti-Carburant : Annonce d’une grève de 3 jours, les examens du bac risquent le boycott !



Alors que les examens du baccalauréat s’apprêtent à se dérouler, du lundi 31 juillet au jeudi 3 août 2023, suivant le calendrier remanié du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), les syndicalistes ont annoncé une grève d’avertissement de trois jours pour forcer le gouvernement à revoir à la baisse le prix des produits pétroliers pour forcer le gouvernement à respecter la loi du 9 mars 1995, a constaté Haiti Press Network.


Des associations syndicales du secteur des transporteurs terrestres haïtien ont lancé trois (3) journées de grève d’avertissement à partir du 31 juillet au mercredi 2 août 2023 pour forcer les autorités concernées à baisser le prix du gallon des produits pétroliers jusqu'à 40% sur le marché local. Ce, ont-ils dit, par rapport à l’étude faite sur le prix du baril de l’or noir sur le marché international.


Ils ont dénoncé des manœuvres stratégiques négatives du gouvernement, notamment l’indisponibilité déjà de la gazoline au Terminal de Thor, la mise en branle de la machine de l’insécurité avec des foyers de gangs dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince et dans le département de l’Artibonite, sans compter le Terminal de Varreux où des bandits imposent leurs lois, ce, dans l’unique but d’ignorer leurs revendications.


Aussi, tenant compte de la situation calamiteuse à laquelle fait face la population, les syndicalistes ont invité la population à marcher dans le sens de leurs revendications, en respectant les trois (3) journées de grève lancées si le gouvernement d’Ariel Henry ne veut toujours pas entendre raison.


Ils ont même prévu une grève illimitée sur toute l’étendue du territoire national au cas où les autorités continuerait de faire la sourde d'oreille face aux revendications. Ces trois journées de grève devraient, normalement, perturber les trois premiers des quatre jours du déroulement des examens du baccalauréat.


Le gouvernement accepterait-il de voir ces examens boycottés après une année scolaire extrêmement difficile où parents et élèves ont consenti des sacrifices énormes ? Dans le cas contraire, prendrait-il en compte les revendications des syndicats, que d’aucuns estiment d’ailleurs, justes ?


Le gouvernement avait sorti récemment une note pour annoncer une légère baisse des prix du gallon des produits pétroliers sur le marché. Seulement 10 gourdes ont été enlevées sur le prix du gallon de la gazoline. Le gallon du diesel et du kérosène avait connu chacun une diminution de 50 gourdes.


Alix Laroche/HPN

Photo: Archives Google





15 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page