top of page

Haïti : Célébration de la « Journée internationale de l’éducation » sous le haut patronage de la Primature




 

Le mercredi 24 janvier 2024 marque la 6e « Journée internationale de l’éducation ». À cette occasion, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), a célébré avec manière, cette journée spéciale, sous le haut patronage du Premier ministre, Dr Ariel Henry. Journée déroulée cette année, suivant le choix de l’UNESCO, autour du thème : « Apprendre pour une paix durable » et « Kore ledikasyon, asire lavni », thème retenu par le gouvernement haïtien, a constaté Haiti Press Network.

 

C’était l’occasion pour le MENFP de saluer la performance académique de huit (8) lauréats nationaux aux examens d’État 2023; de présenter le document de la Politique et stratégie nationale d’alimentation scolaire (2024-2030), de concert avec le ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR) et le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP). Le MENFP en a également profité pour lancer, en partenariat avec le ministère de la Planification et de la Coopération externe (MPCE), le Statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE), et d’organiser une « foire sur les grands chantiers visant la transformation du secteur éducatif.

 

En effet, il s’agit pour le ministère de l’Éducation nationale qui mobilise différentes Directions techniques, des structures autonomes fonctionnant sous la tutelle du MENFP, des Maisons d’éditions, des partenaires locaux et internationaux à cette foire, de profiter de cette sublime journée pour mettre un accent particulier sur tous les efforts et les progrès accomplis dans le secteur éducatif, malgré les difficultés.

 



« Si l’éducation, la seule voie durable et viable pour l’avancement d’un pays, est placée au cœur de notre attachement à la paix, elle peut aider les apprenants à acquérir les connaissances et les attitudes nécessaires pour se faire les héros de la paix de leur entourage », a déclaré d’entrée de jeu le Premier ministre, Dr Ariel Henry.

 

D’après le chef du gouvernement, cet événement peut permettre de réaffirmer l’importance de l’éducation dans la paix, le développement et la volonté politique de l’État de soutenir les actions transformatrices en faveur d’une éducation inclusive, équitable et de qualité pour tous.

 

Par ailleurs, le Premier ministre Ariel Henry a souligné l’impérieuse obligation de l’État de poursuivre les actions pour la réforme éducative, afin de garantir, a-t-il dit, un meilleur avenir aux enfants d’Haïti.

 

« L’exposition ici de réalisations des grands chantiers à tous les niveaux, témoigne de la résilience du secteur de l’éducation », a-t-il affirmé, avant de saluer tous les acteurs de la chaîne éducative, mais de façon particulière, tous les enfants d’Haïti et les lauréats nationaux.

 

Pour sa part, le titulaire du MENFP, le professeur Nesmy Manigat qui a également porté son discours sur la paix, a rappelé quelques éléments clés de la feuille de route du gouvernement donnée au ministère de l’Éducation nationale cette année, dans la perspective de transformer l’éducation ; en vue de façonner les nouveaux types de citoyens, tel qu’il est visé dans le nouveau Cadre d’orientation curriculaire (COC).

 

Ainsi, tout en saluant le travail titanesque de parents, enseignants et directeurs d’écoles dans la chaîne éducative, le premier responsable de l’éducation du pays, a pris le temps de souligner et d’expliquer quelques points fondamentaux de cette feuille de route qui vise à transformer le système éducatif, notamment, a-t-il cité, le renforcement de la gouvernance du secteur, le combat contre l’échec scolaire.

 



« Dans beaucoup d’endroits en Haïti, on prend le temps de réfléchir, de débattre, de discuter et de planifier sur l’avenir de nos enfants qui nous rassemblent tous ce matin. Mes premières pensées vont à l’endroit de toutes celles et de tous ceux qui résistent et qui se battent au quotidien pour que le droit à l’éducation soit respecté », a lancé le ministre Manigat, soutenant que l’éducation à la paix, constitue un des piliers fondateurs du renouveau d’Haïti.

 

Prenant la parole lors de cette journée spéciale, le directeur de l’enseignement secondaire, Miguel Fleurijean a, de son côté, mis l’accent sur l’importance de l’éducation qui vise, a-t-il rappelé, à résumer le passé pour les sujets présents de façon qu’ils puissent flotter sur son temps et se projeter vers l’avenir.

 

« L’éducation nous transforme pour s’adapter à notre écosystème. Lorsqu’elle est vraie, elle défie et méprise toutes formes de conformiste pour nous élever à la dimension de nos défis, ouvrant ainsi la voie aux progrès économiques, sociaux et culturels », a fait remarquer Miguel Fleurijean, avant d’indiquer que l’éducation véritable est au service de la paix, de la tranquillité et de la stabilité.

 

Quant à la Coordonnatrice du Système des Nations-Unies, Mme Ulrika Richardson qui plaçait également quelques mots de circonstance, elle estime qu’à travers l’éducation, la connaissance libère l’individu de l’étroitesse d’esprit et ouvre des horizons favorables à la pensée critique et la coexistence pacifique à l’intérieur des sociétés, mais aussi entre les nations.



 

Elle s’est réjouie de la réforme éducative en cours en Haïti, tout en renouvelant l’engagement du Système des Nations-Unies en termes de support à l’éducation dans le pays.

 

La première lauréate nationale aux examens officiels du bac unique de 2023, Mlle Sherley Jérôme, issue de l’école Foyer d’enseignement rénové de Mirebalais (Plateau Central), a été honorée pour avoir obtenu la moyenne 9.06. Cette jeune fille qui avait opté pour la série des Sciences mathématiques et physique (SMP), a prononcé, aux noms des lauréats nationaux et en son nom propre, un discours très émouvant qui a fortement retenu l’attention de l’assistance et des autorités présentes dans la salle.           

 

En plus de diverses Directions techniques du MENFP et des entités autonomes fonctionnant sous sa tutelle, il faut noter à cette cérémonie marquée par une exposition des réalisations de grands chantiers, la présence entre autres, de plusieurs élèves, des représentants des agences des Nations-Unies, particulièrement l’UNESCO, l’UNICEF, le PAM et de bien d’autres acteurs impliqués dans l’éducation en Haïti.


Les ministres de l’Agriculture et de la Planification, respectivement, MM. Brédy Charlot et Ricard Pierre étaient également présents, y compris des représentants du MSPP et l’Agence universitaire de la francophonie (AUF).

 

Texte : Alix Laroche

Photos : Wans James Jean

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

30 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page