top of page

Haïti-Bac : Plus de 200 élèves sont refusés de participer aux examens d’État pour cause de fraude



Ce sont plus de 200 élèves qui ne pourront pas passer cette année les épreuves de fin d’études secondaires. La raison c’est que l’analyse des données relatives aux candidats du bac a révélé qu’à un certain moment de leur parcours scolaire, ces élèves se sont amusés à trafiquer leurs moyennes de passage d’une classe à une autre.


Cette information a été communiquée, ce mercredi 26 juillet 2023, par le titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, le professeur Nesmy Manigat qui rencontrait la presse à l’Inspection générale du MENFP (Musseau), autour de l’organisation des examens du baccalauréat unique, dont le déroulement est prévu sur tout le territoire du lundi 31 juillet au jeudi 3 août prochain.


D’après le ministre Manigat qui croit le temps est arrivé de casser cette machine de fraudes et de renforcer l’intégrité de la passation des examens officiels, ces candidats, accompagnés de leurs parents, seront entendus par une commission qui aura à statuer sur leurs cas.


Pour l’instant, environ une cinquantaine d’établissements scolaires sont soupçonnées d’avoir attribué frauduleusement ces moyennes de passage à ces élèves. En guise de sanction proportionnelle à leur acte, le Permis de fonctionner de ces écoles est retiré momentanément, en attendant que ces questions soient éclaircies par ladite commission, a indiqué le numéro 1 du MENFP.


Plus de 118 000 participants attendus au bac


Par ailleurs, le ministre qui était accompagné du directeur général et de plusieurs cadres du ministère à cette conférence de presse, a indiqué que le pays attend 118,342 candidats aux examens du baccalauréat, suivant les chiffres communiqués par le Bureau national des examens d’État (BUNEXE). De ces 118,342 candidats, le département de l’Ouest compte plus de la moitié, soit 54.81%, a informé le ministre.


De son côté, Miguel Fleurijean, directeur de l’Enseignement secondaire a donné la garantie aux candidats en ce qui concerne la qualité des textes d’examens qui leur seront soumis aux épreuves qui, a-t-il dit, couvrent tous les programmes disciplinaires, susceptibles de faciliter la tâche aux candidats.


Selon ce responsable du MENFP, ces textes d’examens respectent les principes de la docimologie, donc conformes au standard international, a-t-il laissé entendre.


Alix Laroche/HPN

Photo : Anderson Elien

17 vues0 commentaire

Komentáře


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page