top of page

Haïti : Au nom de la Démocratie, Ariel Henry « pour » l’arrestation des bandits

À la faveur du mouvement dénommé « Bwa kale », des membres de la population civile ont déjà lynché, puis brûlé un nombre considérable de présumés bandits. En réaction à cette pratique de justice expéditive, le Premier ministre Ariel Henry, dans un message pré-enregistré rendu public à l’occasion de la Fête de l’Agriculture et du Travail ce lundi 1er mai 2023, a dit implicitement son désaccord.


« Haïti a choisi la démocratie comme modèle de gouvernement. L'insécurité dans laquelle nous vivons est révoltante. Nous comprenons que le Peuple doit reprendre ses activités. Mais ne laissons pas les mauvais plans nous faire jouer à des jeux sordides », a averti le Chef du gouvernement qui invite la population à collaborer avec les forces de l’ordre en vue de l’arrestation des membres de gangs armés. Ainsi, il dénonce la pratique du lynchage et de la calcination des corps vifs ou morts. 

En outre, Ariel Henry a réaffirmé que son gouvernement travaille avec des partenaires locaux et internationaux pour rétablir la sécurité dans le pays, menaçant ainsi de sévir contre quiconque voudrait récupérer politiquement le mouvement populaire.


GA/HPN

64 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page