top of page

Haïti-Alimentation scolaire-Sommet : Nesmy Manigat plaide pour des cantines scolaires du terroir



Le titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), le professeur Nesmy Manigat a plaidé avec véhémence pour des cantines scolaires en Haïti, au cours de sa participation, à travers le MENFP, à la première réunion de la Coalition mondiale pour l’alimentation scolaire, tenue à Paris (France), du 18 au 19 octobre 2023, a appris Haiti Press Network d’une source sûre du ministère.

En Haïti, des enfants bénéficient de la cantine scolaire. Suivant des chiffres rendus publics par les autorités haïtiennes, ils sont au total 2 809 000 élèves à avoir été touchés par la cantine de 2019 à 2023, grâce au soutien de cet organisme des Nations-Unies : Programme alimentaire mondial (PAM).



Cependant, nombreux sont ceux qui se trouvent encore non touchés en milieu scolaire, reconnaissent les responsables du ministère de l’Éducation nationale. Le Programme national de cantine scolaire (PNCS), qui s’occupe de la gestion et de la régulation de ce sous-secteur de l’alimentation scolaire, ne parvient pas encore à satisfaire tous les enfants nécessiteux, faute de moyens limités.


C’est dans ce souci majeur que le ministre Nesmy Manigat plaide pour le renforcement de ce sous-secteur. Ainsi, informe-t-on, avec de nouveaux financements du Partenariat mondial pour l’éducation (PME), de la Banque interaméricaine de développement notamment, les autorités espèrent augmenter le nombre d’écoliers et d’écolières bénéficiaires de la cantine scolaire.


Dans un entretien accordé au quotidien Le Nouvelliste au terme de la première journée, le ministre Nesmy Manigat a déclaré ceci : « J’ai eu l’opportunité d’être panéliste à ce premier sommet mondial de la Coalition co-présidé par la France, la Finlande et le Brésil tout récemment avec le président Lula. Haïti, a-t-il poursuivi, a eu le privilège de parler cette fois, pas uniquement de ses multiples problèmes, mais surtout de sa nouvelle politique et stratégie nationale d’alimentation scolaire qui priorise les produits locaux dans la cantine. Ce plaidoyer que le MENFP a démarré depuis quelque temps vise en même temps à mieux financer l’augmentation de la couverture, principalement pour les élèves du préscolaire jusqu’à la 9e année fondamentale ».


Notons que l’objectif que se fixe la Coalition mondiale pour l’alimentation scolaire lancée en 2021 par la France et la Finlande, c’est que d’ici à 2030, chaque enfant dans le monde doit avoir accès aux repas scolaires nécessaires pour bien apprendre et bien grandir ».


Alix Laroche/HPN





33 vues0 commentaire

Opmerkingen


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page