top of page

Haïti-Éducation : Le MENFP célèbre en grande pompe la Journée internationale de l’éducation



Sans une éducation de qualité inclusive et équitable et des opportunités tout au long de la vie pour tous, qui constitue un droit humain, un bien public, une responsabilité publique et partagée, les Nations-Unies estiment que les pays ne parviendront pas à atteindre l’égalité des sexes et à briser le cycle de la pauvreté qui laisse derrière eux des millions d'enfants, de jeunes et d'adultes. C’est dans cette optique que cet organisme mondial a proclamé en date du 3 décembre 2018, le 24 janvier « Journée internationale de l'éducation », pour célébrer son rôle pour la paix et le développement. En Haïti, ce mardi 24 janvier 2023, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), a marqué cette remarquable journée à sa manière, a constaté HPN.


Outre la célébration de la chose éducative, cette journée dont les activités ont été organisées autour du thème : « Alimentation et bien-être scolaire », dans un hôtel à Pétion-Ville, a aussi été marquée par deux autres événements majeurs. Il s’agit à cette occasion d’honorer les lauréats nationaux des examens d’État 2022 et d’organiser une foire où sont exposés les grands chantiers du ministère.


Citons entre autres, les chantiers tels que : la Petite enfance, l’École fondamentale, l’Éducation non-formelle, le Secondaire rénové, la Formation des enseignants, les infrastructures scolaires, le Partenariat en éducation géré particulièrement par l’ONAPE, le Livre scolaire unique, le Livre scolaire unique numérique, l’Alimentation scolaire, l’Alimentation scolaire et Jardins scolaires, l’Accréditation des écoles et gestion de proximité, la Modernisation du système d’évaluation nationale, la Formation professionnelle.


Par cette foire-expo où toutes les Directions techniques se sont présentées, le MENFP entend mettre l’accent sur les progrès accomplis dans différents domaines d’action de l’éducation, en particulier avec l’introduction du « Livre scolaire unique en créole » dans les écoles haïtiennes. Il s’agit de mettre en lumière les actions entreprises dans différents domaines par le ministère et de montrer en même temps l’importance de l’alimentation scolaire et d’autres actions corollaires pour le bien-être scolaire.


Une franche occasion, il faut le dire, pour le ministère de l’Éducation nationale d’illustrer le changement de cap adopté dans la politique éducative afin de transformer l’éducation avec la collaboration de ceux qui sont au cœur du métier à savoir : les enseignants.




Cette année, la cérémonie a pris une dimension particulière avec la participation du Premier ministre, Dr Ariel Henryé à travers un message vidéo préenregistré. Le chef du gouvernement a profité de l’occasion pour réaffirmer une fois de plus, l’importance de l’éducation qui doit être au centre du développement du pays. Selon le premier ministre, l’État qui a pour rôle de forger une société bâtie avec des hommes et des femmes capables d’assurer un lendemain meilleur, doit continuer à assumer ses responsabilités en ce sens.


Ce fut une nette occasion aussi pour le titulaire du MENFP, le professeur Nesmy Manigat de vanter une fois de plus, le bienfait de l’éducation au sein des sociétés, encore plus dans une société comme la nôtre où les choses ont tendance, en dépit de multiples efforts, à aller de mal en pis.


Honneur et mérite aux lauréats nationaux 2022


Voulant encourager l’excellence académique dans le cadre de cette journée, les lauréats des examens d’Etat ont été invités à prendre part à cette alléchante cérémonie qui a réuni sous un même toit une sélecte assistance composée de nombreux acteurs impliqués dans l’éducation.


Ils étaient en effet au nombre de sept (7), les lauréats nationaux du baccalauréat 2022 et de la 9e année fondamentale à avoir été distingués par le ministère à cette fête éducative.


Ils répondent aux noms de : Anastacia Krystel SÉNAT, élève du terminal série (SMP/Sciences-Mathématiques-Physique) qui vient de l’Institution Flore dans le département du Sud ; elle a obtenu 1718/1900 points, soit une moyenne 9, 04 sur 10. Elle est la lauréate des lauréats nationaux. Lordwish SYLVAINCE issu de l’Institution Bon Pasteur de Musac de La Vallée de Jacmel (Sud-est), élève du terminal (SES/Sciences économiques et sociales) ; il a obtenu 1550/1900 points, soit une moyenne 8, 16 sur 10. Dimitry BENOIT (LLA/Langue-Lettres-Arts), élève du terminal au Séminaire collège de Mazenod (Sud) ; il a raflé la note de 1522/1900 points, soit une moyenne 8, 01 sur 10. Laurens Stevenson CADOR, issu du Nord-est, élève du terminal au collège Saint-Eugène de Mazenod ; il a obtenu 1718/1900, soit une moyenne 8, 98 sur 10. Enfin, Angel-Ica Victoria PIERRE, élève de 9e année fondamentale, issue de l’école Foyer d’enseignement rénové de Mirebalais (Centre) ; elle a obtenu 1548/1600 points, soit une moyenne 9, 68 sur 10.


Il y en a eu également des lauréats honorés pour les Centres d’éducation familiale et l’École normale d’instituteurs.


Texte et photos : Alix Laroche

HPN




76 vues0 commentaire

Comentarios


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page