top of page

Haïti-Éducation : Appui appréciable de l’UNICEF à des Centres d’éducation familiale à Ouanaminthe

Dernière mise à jour : 26 août 2023



Une tournée réalisée, du 20 au 25 août 2023, par une équipe composée de la Radio-Télé Éducative (RTE), de la Direction de l’enseignement fondamental (DEF) et du Bureau de Communication (BCOM) du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), a offert aux bénéficiaires l’occasion de témoigner de l’utilité des Centres d’éducation familiale (CEF), qui bénéficient de l’appui du Fonds des Nations-unies pour l’enfance (UNICEF), à Ouanaminthe, l’une des communes du département du Nord-Est, a constaté Haiti Press Network.


« Après avoir été obligée de quitter l’école par faute de moyens, j’ai eu l’opportunité de fréquenter le Centre d’éducation familiale logé à l’EFACAP de Ouanaminthe. Là, j’ai appris à faire la cuisine et la pâtisserie. Aujourd’hui, cela m’a permis de gagner tant bien que mal quelques sous. Je me sens indépendante. J’en suis fière », s’est réjouie Wilandie Bernadain, l’une des bénéficiaires des 16 CEF fonctionnant actuellement à Ouanaminthe.


Ce, en attendant que l’arrondissement passe bientôt à 68 centres, entre ceux qui s’apprêtent à rouvrir leurs portes et ceux qui vont être nouvellement mis en place dans chacune des écoles nationales de Ouanaminthe, d’après ce qu’a indiqué la superviseuse de quelques centres, Mme Mimose Toussaint.



Fabienne Maurice est cette jeune Ouanaminthaise qui a seulement 13 ans. Elle est promue en 8e année fondamentale au collège Univers. Cependant, son âge et son manque de temps par rapport à ses activités scolaires, ne lui empêchent guère d’être déjà une professionnelle en herbe en coupe et couture. D’ailleurs, au Centre d’éducation familiale hébergé à l’EFACAP de Ouanaminthe, elle assiste son moniteur en salle de classe. Elle apprend avec adresse et dextérité à ses camarades, le maniement du centimètre et de la machine à coudre pour confectionner des vêtements. Visiblement intelligente et inspirée, la jeune Fabienne rêve de devenir une femme d’affaires. Elle ambitionne de créer sa propre entreprise à l’avenir.


« Je conseille aux jeunes de mon âge à manifester de l’intérêt pour apprendre un métier manuel, parallèlement à leurs études classiques. C’est une très bonne chose d’être économiquement indépendant de très tôt. Cela aide les parents à respirer un peu. On ne paie presque rien pour apprendre aux CEF. Il faut y penser », a soutenu l’adolescente fière et souriante, félicitée d’ailleurs pour son talent et sa capacité de transmission de connaissances par le représentant de la DEF, M. Jean Patrick Valcin.



Fonctionnant sous l’autorité du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), à travers la Direction de l’enseignement fondamental (DEF), outre les efforts de l’État pour faciliter les activités d’apprentissage au sein de ces Centres d’éducation familiale, certains en bénéficient de l’appui de l’UNICEF en termes de donation de quelques matériels, entre autres, fours, bombonnes à gaz propane, machines à coudre, tables, planchettes, fers à repasser, blenders/mixeurs, batteuses, armoires mis à la disposition des apprenants qui en avaient tant besoin pour mettre en pratique les notions théoriques.


Mis à part les apprenants qui ont remercié l’État et l’UNICEF, l’un des fidèles partenaires du MENFP, pour les efforts consentis en leur faveur, Mme Mimose Toussaint et le chef en matière culinaire, Fritzner Joseph qui, lui, est responsable d’un centre, ont également témoigné de leur gratitude envers l’UNICEF pour ce geste. Toutefois, les besoins étant énormes pour faire fonctionner à bien ces centres très fréquentés d’ailleurs par des jeunes des deux sexes, ces responsables ont émis le vœu d’y voir arrivées d’autres aides.



Outre des compétences de base et des compétences de vie inculquées en trois ans aux apprenants qui sont encore à l’école ou qui terminent déjà leurs études dans le secteur formel, ceux qui n’ont pas pu poursuivre leurs études classiques, et/ou qui n’ont jamais été alphabétisés en raison de leur situation économique précaire, on fournit également au sein de ces centres la formation professionnelle en art culinaire, nutrition, puériculture, artisanat, art décoratif, pâtisserie, couture, broderie, plomberie, carrelage, macramé pour ne citer que ces métiers manuels.


L’Organisation des Nations-Unies pour l’Enfance (UNICEF) qui apporte aussi son support au niveau de la formation des moniteurs et monitrices de ces centres dans le département du Nord-Est, continue de coopérer avec l’État haïtien dans le secteur de l’éducation prioritairement. Un partenariat d’ailleurs que le MENFP n’arrête pas de saluer.



Il faut rappeler que suite à différentes études diagnostiques effectuées dans le secteur, le MENFP avec l’appui de l’UNICEF, avait été convaincu de la nécessité de concevoir et d’expérimenter de nouveaux curricula d’éducation non formelle. Question justement de renforcer les capacités des CEF en termes de programmes d’enseignement, d’outils didactiques et de formation d’enseignants et de moniteurs.


C’est ainsi que le ministère, à travers la DEF, a expérimenté ce nouveau programme accéléré d’éducation de base non formelle, afin de renforcer les capacités des Centres d’éducation familiale dans plusieurs départements, y compris le Nord-Est, notamment Ouanaminthe où même les plus jeunes des localités de Tilaurier, de D’Osmond et autres, se montrent plutôt très intéressés aux activités dans ces centres chiffrés à un total de 144 dans huit (8) départements géographiques d’Haïti, à l’exception du Sud-Est et du Nord-Ouest.


Le ministre Nesmy Manigat, soulignons-le, qui n'arrête pas de prôner l'inclusion dans le système éducatif haïtien, constatant de ses propres yeux, l'utilité et l'importance des CEF dans le sous-secteur de l'Éducation non-formelle, a toujours estimé que ce qu'on y réalise en termes de compétences de base, de vie, et professionnelles inculquées aux apprenants, devait être exactement ce qui doit être fait dans le secteur dit formel.


Texte : Alix Laroche

Photos : Sadrac Théodore

92 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page