top of page

Crise humanitaire : 130 000 déplacés à Port-au-Prince suite aux violences des gangs, selon l'OIM


La situation en Haïti devient de plus en plus préoccupante alors que plus de 130 000 Haïtiens se retrouvent déplacés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince en raison de la montée en flèche des violences perpétrées par les gangs. Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), 55% de ces déplacés ont trouvé refuge au sein de familles d’accueil, illustrant ainsi une solidarité exemplaire malgré des circonstances extrêmement difficiles.


La crise humanitaire s’intensifie particulièrement dans la zone de Carrefour-Feuilles, où la violence des gangs exerce une emprise inquiétante sur la population. Parallèlement, dans la région de l’Artibonite, les membres du gang de Savien continuent de semer la terreur, ayant causé la mort d’au moins trois personnes et fait plusieurs blessés lors d’une attaque brutale ce mercredi.


Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), qui encourage et en soutient la solidarité qui émerge au sein de la communauté haïtienne, de nombreuses familles d’accueil ouvrent leurs portes pour offrir un abri temporaire à ceux qui ont été contraints de fuir leurs foyers à cause de la violence des gangs. Par ailleurs, plusieurs dizaines de déplacés se sont massés devant le quartier général des Forces Armées d’Haïti (QG : FAD’H) situé au Champ de Mars.


Malgré cet élan de solidarité, la situation reste critique et exige une attention internationale urgente. Les autorités haïtiennes, en collaboration avec les organisations humanitaires et les partenaires internationaux, doivent redoubler d’efforts pour mettre fin à la violence des gangs et fournir un soutien adéquat aux déplacés et aux communautés touchées.


Alors que la violence continue de déchirer le tissu social d’Haïti, il est impératif que des mesures concrètes soient prises pour rétablir la sécurité et la stabilité dans le pays. Les événements tragiques à Carrefour-Feuilles et dans l’Artibonite soulignent la nécessité d’une réponse collective et coordonnée afin de protéger les citoyens et de rétablir la paix dans la nation.



Marvens Pierre


31 vues0 commentaire

Bình luận


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page