top of page

Crise en Haïti : L'OEA  préoccupée par l'aggravation de la situation en Haïti

Dernière mise à jour : 4 mars




L'Organisation hémisphérique a exprimé lundi sa profonde préoccupation face à l'aggravation de la situation en Haïti. Le Secrétaire général de l'Organisation des États américains (OEA) a déploré l'état actuel d'insécurité en Haïti qui a obligé le gouvernement haïtien à imposer un couvre-feu pour tenter de rétablir le calme après un week-end fragmenté de violences .


« Il est plus que jamais nécessaire de promouvoir les efforts de coopération au sein de l'Organisation des Nations-Unies pour rétablir la sécurité dans le pays. Il est irresponsable que les mesures et actions nécessaires continuent à être retardées", insiste l'OEA dans son communiqué.


« Sans sécurité, il n'y aura pas de démocratie en Haïti, précise le numéro un de l'OEA, qui réaffirme tout le soutien de l'Organisation au peuple haïtien, à l’intérieur du pays et de la diaspora. 


"Notre engagement est de continuer à collaborer pour promouvoir une solution qui fasse progresser le processus de démocratisation indispensable dans le pays. Rechercher des garanties en matière de droits humains, une protection pour tous et un contexte pacifique pour la tenue d'élections libres et équitables en Haïti" insiste Luis Almagro.


Le Secrétariat général de l'OEA conclut en déclarant qu'il est déterminé à renforcer sa coopération avec Haïti pour faire face aux défis actuels d'instabilité démocratique, de chômage et d'insécurité alimentaire. Le Patron de l'OEA souligne également l’analphabétisme, l’insécurité sanitaire, la corruption sans oublier les problèmes sociopolitiques et socio-économiques qui affectent le pays. L'organisation hémisphérique se dit exacerbée par la violence perpétuelle des éléments criminels qui ont pris le pays en otage.


Yves Paul LEANDRE 


30 vues0 commentaire

Commentaires


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page