top of page

Corruption au BMPAD : « Je ne suis ni ordonnateur, ni administrateur », affirme Nènèl Cassy



L’ancien sénateur des Nippes, Nènèl Cassy, a répondu ce mardi, aux questions du juge d’instruction Jean Wilner Morin, dans le cadre d’une enquête portant sur des actes de corruption au sein du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), sous l’administration de Patrick Noramé qu’il avait recommandé à ce poste.


L’ancien parlementaire admet qu’il avait recommandé M. Noramé au poste de directeur général du BMPAD mais il affirme qu’il n’était pas impliqué dans la gestion de ce dernier.

« Je ne suis ni directeur, ni administrateur, ni comptable donc je n’ai rien à voir avec les faits reprochés à Patrick Noramé », a-t-il indiqué à sa sortie du bureau du magistrat instructeur.


Il dénonce une tentative de nuire à sa réputation et souligne que le dossier du BMPAD date de 2019, lorsque le président Jovenel Moïse, dont il était un farouche adversaire, était au pouvoir.


Nènèl Cassy se dit prêt à répondre à toute autre convocation de la justice mais il affirme qu’il n’a rien à voir avec les accusations contre celui qu’il avait recommandé au poste de directeur général du BMPAD et qui fait, depuis mars 2023, objet d’un mandat d’arrêt international.


Noramé est poursuivi pour blanchiment d’argent et détournement de fonds en vertu de la loi du 28 septembre 2016 sur le blanchiment des avoirs et de celle du 12 mai 2014 sur la prévention et la répression de la corruption.


DO / HPN

18 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page