top of page

Conseil sécurité de l'ONU : Luis Abinader déclare que la RD ne se laissera jamais entraîner dans l'abîme d'Haïti



Dans son discours devant le Conseil de sécurité de l'ONU, ce mardi, le président dominicain, Luis Abinader prévient que son pays ne sera pas entrainé dans l'abîme d' Haïti. Accompagné du ministre des Affaires étrangères, Roberto Alvarez, le chef d'Etat dominicain déclare que soit nous luttons ensemble pour sauver Haïti, soit nous luttons seuls pour protéger la République dominicaine.


Luis Abinader appelle la communauté internationale,lors de son discours, à lutter tous pour sauver Haïti ou la République Dominicaine se battra seule pour défendre sa patrie.


«Aujourd'hui, je veux avertir la communauté internationale que la République Dominicaine luttera de toutes ses forces pour éviter qu'elle ne soit entraînée dans le même abîme qu'Haïti. Notre slogan, à partir d'aujourd'hui, sera : Soit nous luttons ensemble pour sauver Haïti, soit nous luttons seuls pour protéger la République Dominicaine», a-t-il déclaré.


De l'avis du président, la grave situation dans laquelle vit son pays voisin n'est pas abordé avec l'urgence et la force qu'elle mérite.


«Le résultat est qu'aujourd'hui, Haïti, avec une grande partie de son territoire contrôlée par des bandes criminelles, est au bord d'une guerre civile (...) la communauté internationale doit fournir l'argent promis à maintes reprises et elle doit le faire maintenant. Il est nécessaire de fournir le plus rapidement possible tous les outils et ressources nécessaires à la Mission multinationale de soutien", a souligné Abinader.

Le président exhorte les pays qui, comme la République Dominicaine, se caractérisent par leur vocation à la coopération et à la solidarité. Principalement pour qu'ils assument une plus grande responsabilité dans cette affaire et fassent avancer la Mission multinationale.


«Empêchons Haïti d'être dévastée par le chaos et l'anarchie ; Ne laissons pas la crise que nous traversons se propager à toute la région. La communauté internationale ne peut pas permettre que la tragédie haïtienne se poursuive ne serait-ce qu'un jour de plus », a insisté Abinader.


Yves Paul LEANDRE 

3 011 vues0 commentaire

Commentaires


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page