top of page

Chasse des Haïtiens en République Dominicaine : Le gouvernement haïtien sort enfin de son mutisme




Le Gouvernement haïtien dirigé par le Premier Ministre de facto Ariel Henry dit constater depuis plus d’une semaine, des images bouleversantes et des reportages de presse focalisant l’attention sur les traitements inhumains et dégradants infligés à des compatriotes haïtiens se trouvant en République Dominicaine. L’indignation générale soulevée par cette situation ne saurait laisser indifférent le Gouvernement de la République d’Haïti, lit-on dans une note rendue public, ce dimanche.


« Au nom du Gouvernement, le ministère des Affaires Etrangères et des Cultes condamne ces traitements honteux et inhumains qui ternissent l’image de la République Dominicaine à travers le monde et mettent en péril l’esprit de paix et d’harmonie devant guider les relations entre les deux pays se partageant l’île », poursuit la note.


Le Gouvernement de la République d’Haïti, qui dit reconnaitre le droit souverain de la République Dominicaine à réguler les flux migratoires à l’intérieur de son territoire en fonction de sa législation et des conventions internationales dûment ratifiées, appelle néanmoins à accorder à ses ressortissants un traitement respectueux de la dignité humaine.


La note précise que le ministère des Affaires étrangères a passé des instructions au Chargé d’Affaires d’Haïti en République dominicaine afin qu’il exprime à la chancellerie dominicaine les préoccupations du Gouvernement haïtien quant à ces faits.


Le Gouvernement de la République d’Haïti dit renouveler son attachement au respect du protocole signé en décembre 1999 sur les procédures de rapatriement. Il assure enfin la République Dominicaine de sa volonté à continuer de travailler pour le renforcement de relations harmonieuses sur la base du respect des principes du droit international.


Jean Chrisnol PROPHETE

9 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page