top of page

Carrefour Feuilles : Un réveil à la récupération de la mémoire collective des luttes de résistance






Carrefour Feuilles est en butte à des invasions de caïds à la conquête de territoires !

C’est le désarroi depuis le 10 novembre 2022.


Les convoitises des mines et carrières de sable et les réserves en eau Pour des prébendes et des rentes de groupes d’intérêt sont importantes. Les habitants de Savane Pistache et ses environs sont aux abois Face aux menaces de viols, de tueries, de saccages et de rapts.


Savane Pistache est l’un des vingt cinq secteurs de Carrefour Feuilles ; Il est borné au nord par Descayettes, au sud par le morne de l’Hôpital, à l’ouest par Fort Mercredi et à l’est par Saeih , un centre d’attraction pour des championnats traditionnels de foot ball de vacances.


Savane Pistache est souvent menacé par Descayettes, Tibwa et Gran Ravin. Que reste-t-il de la résistance des habitants de Carrefour Feuilles ? Les habitants se rallient au slogan » Pèp KafouFèy pa konn lach ». En guise d’un appel à l’unité et à la combattivité.


Je me souviens de Carrefour Feuilles

Dans les confins du morne de l’Hôpital

S’établissent des gens des classes moyennes.

Durant la dictature, c’était l’un des fiefs de chef de milice patenté

Qui avait le droit de rançonner les habitants au prix d’une paix de cimetière.

Je me souviens de l’instrumentation des Conseils d’Action Communautaire.

Ils se rattachaient aux bureaux politiques duvaliéristes dans un quartier ou une section communale.


Les comités sont une émanation de l’Office National d’Alphabétisation et d’Action Communautaire (ONAAC) Ce qui s’est inscrit dans le cadre de la promotion de l’associationnisme de l’Alliance Pour le Progrès pour limiter toute contagion au communisme dans la région Soient des groupes à la solde du régime des Duvalier qui donnent l’appât De la participation populaire à ce régime alors monstrueux. Entretemps se réalisent des activités communautaires de développement En misant sur la participation forcée de la population Aussi peut-on constater la présence de groupes autonomes.


Je me souviens des comités de voisins pour faire face aux problèmes ponctuels Pour manifester la solidarité dans l’adversité que dans des moments de réjouissances. Les clubs culturels et sportifs ne manquaient pas. C’était le regroupement autour des activités culturelles dans les clubs littéraires. Les championnats de foot ball, les randonnées dans les mornes de l’Hôpital, Les excursions des jeunes pour les vacances, les jeux de correspondance Les clubs sont apolitiques pour la plupart D’autres s’exercent dans le travail de formation et de conscientisation à travers de cellules politiques existant alors en lien avec des militants politiques.


Je me souviens du groupe Mini Jazz de Super Soline avec la figure célèbre Du musicien Ti Gerard, bientôt fondateur du groupe GM Connection en Diaspora Qui a plutôt symphonisé le compas direct.


Je me souviens des premières mutations de Carrefour Feuilles dans les années 1980

Avec un paysage urbain de plus en plus mosaïque Carrefour Feuilles alors un quartier paroissial. Avec la migration des fractions des classes moyennes dans les alentours de l’Eglise Saint Gerard dans les années 1940. Il devient au fil des temps un type de bidonville qui se trouve mélangé au reste de l’habitat actuellement à caractère populaire même à côté des résidences des employés et des maisons ateliers.


Ce sont des conditions similaires à celles de Bel Air et Fort National Carrefour Feuilles, par son histoire, est un quartier à caractère intégral. Borné au nord par la route des Dalles et au sud par le quartier de Desprez érigé sous l’occupation américaine dans les années 1920.Sa population concurrence les 150,000 habitants à l’heure actuelle après avoir été vidé par suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui lui a causé de d’importants dégâts et de pertes considérables en vies humaines.


Le sens d’appartenance et l’identité locale des habitants sont des traits forts Contrairement aux nouveaux quartiers anonymes et diffus. Je me souviens du réveil de la conscience des citoyennes et des citoyens de Carrefour Feuilles sous l’instigation de l’animation de la paroisse de Saint Gerard. Le foisonnement des Communautés Ecclésiales de base (TKL) de Saint Gerard. Dans les années 1980 dont leur action a contribué au changement politique.


Je me souviens de Carrefour Feuilles avec ses jeunes champions d’échec. Grâce à l’encadrement et l’animation de la Fédération des Comités de Quartier (FEDKA).


Je me souviens de l’essor des Comités de Quartier de Carrefour Feuilles Qui ont facilité la participation et l’intégration des résidents du quartier. La Plateforme de Carrefour Feuilles a été le fer de lance de la mobilisation et de la résistance des années 1990 pour la promotion de la démocratie. Une grande importance a été accordée à l’éducation civique dans les comités de quartier de Carrefour Feuilles. C’est la déliquescence des organisations après le coup d’Etat militaire de 1991. Beaucoup de militants ont été encouragés à quitter le pays dans le cadre d’un programme de l’Organisation pour les Migrations. Entretemps Carrefour Feuilles a connu de nouvelles mutations sociales Il s’agit des vagues de migration interne après le 12 janvier 2010 vers d’autres lieux Aussi bien que l’accueil de réfugiés de Martissant, de la Plaine du Cul de Sac et de Bel Air contre les persécutions des gangs armés qui règnent dans ces quartiers.


Ainsi Carrefour Feuilles est un quartier d’hospitalité. La relève a été foirée en termes de résistance populaire. C’est de la démobilisation et de l’apathie même s’il reste encore la saga de l’identité et du sens d’appartenance des habitants au quartier. D’où la formule : » Pèp KafouFèy pa konn lach ».


C’est le réveil spontané des comités de brigade de vigilance dans une perspective défensive et ponctuelle face à un danger immédiat. Qu’en est-il des risques de conversion des brigades de défense après la crise ? Il s’impose la nécessité d’une récupération de la mémoire historique des luttes de résistance populaire à Carrefour Feuilles inscrites dans une perspective de conscientisation et d’organisation politique du peuple.


Hancy PIERRE, Professeur à l’université Port-au-Prince

13 novembre 2022

Repères bibliographiques

-Hancy Pierre “Comité de quartier et participation -le cas des Comités de Carrefour Feuilles et Cité Soleil 1986-1994” Conférence Info Service, Port-au-Prince 1997.Miméo.

-Hancy Pierre,” Habitat et luttes sociales en Haïti (1930-2010)’’, in Cahiers du CEPODE #3, CEPODE, Port-au-Prince, 20121. P97-162. --Jacques Charles, Vers une compréhension de la structuration de l’Etat d’Haïti au regard du mode de gestion de l’eau potable dans le quartier de Savane Pistache.Mémoire de Licence en Sociologie, Ubniversité d’Etat d’Haïti, Port-au-Prince 2021.Non publié.-Jerome Guay , l’intervenant professionnel face a l’aide naturelle, Gaetan Morin, Quebec 1984. Pp 92-102.

12 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page