top of page

23 nouveaux boursiers haïtiens quitteront Haïti bientôt pour des études supérieures à Taïwan

Dernière mise à jour : 18 août 2023



Vingt-trois (23) nouveaux boursiers haïtiens s’apprêtent à se rendre bientôt en République de Chine (Taïwan) pour poursuivre leurs études supérieures. Ces heureux bénéficiaires du programme de bourse d’études du MOFA et de l’ICDF (Ministère taïwanais des affaires étrangères /International Higher education scholarship program-Agence de coopération internationale), viennent de fermer un chapitre de leur vie pour aller ouvrir un autre à Taïwan dans les domaines des Sciences informatiques, de l’Économie agricole, de la Santé publique et de l’Administration des affaires, a constaté Haiti Press Network.


La cérémonie de remise de certificat à ces boursiers qui portent désormais, à environ 290, le nombre de bénéficiaires haïtiens depuis 1998, dans le cadre de cette coopération bilatérale entre Haïti et Taïwan, s’est tenue, ce vendredi 18 août 2023, dans un hôtel à Pétion-Ville.


Ont été remarqués à cette cérémonie de célébration de l’éducation, l’ambassadeur de la République de Chine Taïwan en Haïti, M. Wen Jiann Ku, les directeurs généraux des ministères de la Planification et de la Coopération externe (DPCE) et des Affaires étrangères et des Cultes (MAEC), respectivement MM. Wilfrid Trénard et Azad Belfort, le directeur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Jean Judson Joseph, des parents et amis, mais aussi l’économiste Etzer Emile qui était présent à titre de représentant des anciens boursiers de Taïwan.


Issus de divers lieux du pays, ces nouveaux boursiers haïtiens qui vont voler sous peu en direction de Taiwan pour des études de 3, 4 à 5 ans, se disent prêts à quitter le pays, mais avec la motivation d’y revenir bourrés de connaissances et de savoir devant leur permettre de participer pleinement au développement d’Haïti.


Interrogés par HPN, pour certains, étudier à Taïwan est un périple positif dont la signification n’est autre que de se conformer pour intégrer une autre culture qui, certainement, va leur apprendre beaucoup de choses. Néanmoins, le souci premier, ont-ils soutenu, c’est d’accumuler le maximum de connaissances possible pour revenir mettre les acquis au profit de leur pays qui a tant besoin de la science dans différents domaines.



« Nous irons dans un pays étranger loin de notre terre natale pour nos études, mais nous prévoyons d'y retourner une fois que nous aurons terminé nos études. Je pense que le pays aura besoin de nos compétences », a déclaré Ludnear Diane Augustin, une boursière qui parlait au nom de tous les bénéficiaires.


Tout en remerciant le gouvernement taïwanais, elle considère que l'éducation est un voyage extraordinaire, un périple transcendant les frontières et les horizons. Dans cette optique, elle estime que la bourse d'études octroyée par le gouvernement de la République de Chine Taïwan ne constitue pas uniquement une opportunité d'apprentissage, mais également un lien entre les deux cultures et les deux nations.


« Cette bourse d’études incarne la conviction que le savoir est une ressource qui se multiplie lorsqu’elle est partagée et cultivée », a soutenu Ludnear Diane Augustin qui s’engage à honorer cette précieuse opportunité, en poursuivant les études avec détermination, en relevant les défis académiques avec résilience et en utilisant les connaissances acquises pour contribuer au développement d’Haïti.



Prenant la parole pour la circonstance, l’ambassadeur de la République de Chine Taïwan en Haïti, M. Wen Jiann Ku, s’est réjoui de cet appui du gouvernement de son pays qui permet aux universités de Taïwan d’accueillir cette nouvelle cohorte de 23 étudiants et étudiantes. Il a félicité ces derniers pour avoir été sélectionnés et admis parmi tant d’autres inscrits.


Par ailleurs, le diplomate taïwanais s’est félicité de l’amitié qui se développe depuis des années entre les deux pays. De son avis, il s’agit pour les Taiwanais de promouvoir les liens et les échanges culturels entre les deux peuples.


« C’est pour moi l’occasion de souligner l’exécution continue du dossier de bourse d’études que le gouvernement de la République de Chine Taïwan arrive à offrir aux étudiants haïtiens, tout en garantissant un enseignement supérieur de qualité pour eux, afin d’enrichir la coopération bilatérale taïwano-haïtienne en matière d’éducation », a mertelé M. Ku, lequel a applaudi en passant les efforts consentis par les parents pour mener leurs enfants à bon port.


Au nom du ministre Nesmy Manigat, le représentant du MENFP, Jean Judson Joseph a remercié le gouvernement taïwanais pour cette noble opportunité d’études supérieures offerte à ces jeunes garçons et filles.


« Le ministère est là pour témoigner du résultat fructueux de la coopération bilatérale dans le domaine de l’enseignement supérieur », a-t-il lâché, avant de saluer le support qualitatif de Chine Taïwan à l’État haïtien depuis des années dans différents domaines, notamment dans la formation des jeunes.


De son côté, le directeur général du MPCE, M. Wilfrid Trénard s’est dit réjoui de voir la coopération entre les deux pays s’élargir d’année en année.


« J’en profite pour vous signaler que le ministère de la Planification et de la Coopération externe souhaite jouer un rôle actif au processus de sélection des boursiers de l’ICDF », a souhaité le DG du MPCE qui salue en passant le programme.


Pour sa part, Azad Belfort, directeur général du ministère des Affaires étrangères et des Cultes, a également salué le geste du gouvernement taïwanais qui permet depuis déjà de nombreuses années à des jeunes des deux sexes de parfaire leurs connaissances dans des domaines divers.


Quant au représentant des anciens boursiers, l’économiste Etzer Emile, il a remercié le gouvernement taïwanais d’avoir maintenu ce programme de bourse d’excellence accordée tous les ans à de jeunes haïtiens et haïtiennes.


"Je voudrais exprimer mes remerciements au nom de ces jeunes présents aujourd'hui, ainsi qu'à ceux et celles qui ont déjà vécu cette expérience par le passé à travers leurs études à Taïwan. Il y a exactement 15 ans, j'étais ici comme vous, participant à une cérémonie avant mon départ pour Taïwan. Et cela demeure l'une des meilleures décisions de ma vie. Cette expérience a façonné mon parcours, ma carrière et a ainsi contribué à l'ensemble de ma réussite professionnelle et personnelle", a partagé Etzer Emile à l'intention des nouveaux boursiers, à qui il souhaite succès académique, professionnel et personnel.



Texte et Photos : Alix Laroche

HPN

24 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page