top of page

Études Supérieures : Larissa Fils-Aimé, la fierté d'Haïti à Vistula University en Pologne



Si le bonheur, dit-on, est l'art de faire un bouquet avec les fleurs qui sont à notre portée, Larissa Fils-Aimé en a fait le sien, celui de ses parents, de ses amis et surtout d'Haïti sa terre natale, avec sa détermination, son désir d'investir en elle-même et les livres qui représentent les fleurs agrémentées de signifiés qui se trouvent à sa portée. Cette haïtienne de 23 ans, est sortie lauréate de sa promotion après trois années d'études assidues en Gestion et administration d'entreprises à l'Université Vistula en Pologne, a informé à Haïti Press Network l'intéressée.


En dépit de la détresse dont elle vit malheureusement au quotidien depuis un certain temps à cause des oiseaux de mauvais augure qui s'envolent sur ses branches, Haïti, c'est arbre robuste que Toussaint Louverture, le précurseur de l'Indépendance crut pertinemment en ses racines profondes et nombreuses, n'arrête pas d'étonner à travers ses filles et ses fils disséminés un peu partout dans le monde.

Larissa Fils-Aimé vient honorablement d'allonger la liste des compatriotes qui continuent de faire la fierté d'Haïti à l'extérieur.




Née au Cap-Haïtien (Nord d'Haïti), après avoir bouclé ses études classiques à l'Institution Sainte Rose de Lima (Lalue), Larissa a quitté Port-au-Prince qui l'a vue grandir et développée en octobre 2019 en direction du continent européen. Trois ans après, elle a reçu de son université en Pologne, lors d'une cérémonie de graduation, une distinction pour avoir été lauréate de sa promotion en Gestion et administration d'entreprises. Elle a obtenu 4, 73 points pour ses études, 5 points sur 5 pour sa thèse de Licence et 5 autres points pour ses examens. Ce qui lui donne au total 4, 84 points sur 5 avec la mention d'excellence.




Une jeune Vietnamienne, Thanh Truc Le, a également obtenu la même distinction pour avoir cumulé de points intéressants dans le cadre des évaluations de ses études supérieures, d'après les informations fournies à l'Agence HPN par Larissa Fils-Aimé. Par ailleurs, celle-ci dit compter embarquer rapidement dès octobre 2023 prochain, dans des études approfondies de deux ans supplémentaires pour pouvoir décrocher le grade de Maîtrise en Gestion et administration d'entreprises.


« Je suis très contente et fière. Il est vrai que j'ai eu des instants dubitatifs et de stress dans la rédaction et la présentation de ma thèse, mais j'ai fini par être récompensée du corps à corps que j'ai consenti avec des feuilles de papier, les doigts accrochés à la plume dans des nuits insomniaques parfois. J'ai l'intention de faire une Maîtrise. Je suis encore jeune et je compte aller de l'avant pour pouvoir déboucher sur des opportunités plus intéressantes », nous a avoué la jeune Capoise interrogée par HPN via téléphone.




« Je conseille à d'autres jeunes de mon pays à fuir le chemin de la facilité qui conduit généralement dans l'abîme infernal. Je leur encourage à prendre plutôt la voie de l'éducation qui n'est autre que la clef de la vérité et du succès. Investir en soi, est la meilleure chose que l'être humain puisse s'offrir en cadeau m’a dit un jour quelqu’un à qui je parlais de mon pays et de ses problèmes, a conclu Larissa Fils-Aimé, avant de remercier Dieu, ses parents et ses amis qui l'ont toujours encouragée jusqu'ici.


L'Agence de presse en ligne, Haiti Press Network (HPN), présente résolument ses mots de félicitations à cette jeune battante et studieuse, qui a su permettre à Haïti de toujours garder sa place dans le concert des nations et d'hisser son drapeau bien haut dans le monde.


Alix Laroche/HPN




493 vues0 commentaire

Commentaires


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page