top of page

Éducation: Un atelier pour réviser la Politique et stratégie nationales d’alimentation scolaire



Acquérir une compréhension commune du paysage actuel du Programme d’alimentation scolaire basée sur la production locale, des opportunités et des besoins futurs ; échanger sur les bonnes pratiques et modèles réussis en la matière, élaborer un plan d’action pour une mise en œuvre efficace et durable de ce programme en Haïti pour les cinq (5) prochaines années, constituent les objectifs primordiaux d’un atelier de deux jours tenu les mardi 30 et mercredi 31 mai 2023, dans un hôtel à Pétion-Ville, a constaté Haiti Press Network.


Organisé conjointement par le Programme alimentaire mondial (PAM) et le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), cet atelier de travail qui réunissait des acteurs nationaux et internationaux, s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités visant à faire le point sur les progrès et les défis du processus d’exploration et de décision du modèle national d’alimentation scolaire. Il a été question notamment d’évaluer si la feuille de route est sur la bonne voie, renforcer la préparation du processus de transition, identifier les besoins en renforcement de capacités et documenter le processus.




Tel qu’il a été prévu à travers les termes de référence de cette réunion, les participants ont produit des réflexions sur les opportunités d’un programme d’alimentation scolaire efficace, durable, basé sur les produits locaux.




Durant les deux jours, ils devaient réfléchir sur plusieurs aspects de cette politique, parmi lesquels la qualité nutritionnelle à offrir aux enfants et la contribution au renforcement de l’économie agricole. Ces deux aspects clés constituent en effet les fondamentaux pour le MENFP ainsi que ses partenaires.


Le titulaire du MENFP, le professeur Nesmy Manigat qui a officiellement lancé et fermé les travaux, a salué tous les ministères, les partenaires techniques et financiers, la communauté éducative qui ont contribué à l’élaboration et la mise en œuvre de cette Politique et stratégie nationales d’alimentation scolaire.




Il a indiqué que cette politique a des promesses énormes, dans la mesure où, a-t-il précisé, elle traverse beaucoup d’autres éléments de politiques publiques liés à l’agriculture, l’économie, la fiscalité et la santé.


« Je crois que nous partageons tous l’objectif qu’à l’horizon 2030, tous les enfants haïtiens scolarisés puissent bénéficier d’un plat chaud ; question de passer véritablement de l’alimentation à la nutrition pour faciliter l'apprentissage », a soutenu le ministre Manigat, tout en exprimant le vœu que d’ici à 2030 ces plats soient constitués de produits alimentaires provenant intégralement de la production agricole haïtienne.



Adopté en 2016, il a été véritablement question durant ces deux jours de réviser le document de Politique et stratégie nationales d’alimentation scolaire, en vue de la rendre plus conforme avec la vision du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle qui veut répondre de manière plus adéquate aux besoins des enfants haïtiens.


Texte : Alix Laroche

Photos : Anderson Elien

11 vues0 commentaire

Comentários


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page