top of page

Éducation-Atelier-Cap-Haïtien : Pour préparer un Pacte de partenariat



Du mardi 12 au mercredi 13 décembre 2023, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), à travers l’Office national de partenariat en éducation (ONAPÉ), organise avec le soutien technique et financier de l’UNESCO, un atelier de travail, au Cap-Haïtien, dans le but de préparer les éléments devant faciliter l’élaboration d’un Pacte de partenariat, constate Haiti Press Network.


Cette activité de deux jours regroupe, entre autres, à l’Auberge Villa Cana (Vaudreuil), des cadres du MENFP en provenance de l’Administration centrale de Port-au-Prince, des partenaires techniques et financiers, des cadres de la Direction départementale d’éducation du Nord (DDE-N), des membres des Organisations non-gouvernementales (ONG), des représentantes de l’UNICEF et de l’Union européenne, mais aussi des acteurs de la société civile et du secteur privé impliqués dans l’éducation en Haïti.



Une grande première. Un événement qui a toute son importance, dans la mesure où, il permettra, de préparer un document contenant l’essentiel de l’état des lieux, les choix stratégiques, les éléments de réforme, l’engagement partenarial autour des priorités du MENFP et l’identification des éléments pertinents pour la formulation de la requête proprement dite, en vue de la mobilisation des ressources auprès du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) sur la période 2024-2026.


Donc, l’objectif général de cet atelier de travail dans la 2e ville du pays, est d’échanger avec les membres du Groupe Local des Partenaires de l’Education en Haïti (GLPE-H) et les autorités nationales sur les orientations du document relatif à ce Pacte de Partenariat, centré sur la réforme prioritaire, notamment la réforme curriculaire, déjà mise en branle dans le cadre de la mouvance visant la transformation de l’école haïtienne.



De façon spécifique, il s’agit en effet d’examiner de manière conjointe la structure du document du Pacte de partenariat; d’identifier les facteurs susceptibles d’entrainer la transformation qualitative du système éducatif haïtien; de réfléchir sur le processus de réalisation de la transformation du système; et enfin de suggérer un dispositif de suivi et d’évaluation de la réforme dite prioritaire.


Le directeur général de l’ONAPÉ, Dr Hervé Boursiquot qui, d’emblée, a placé l’activité dans son contexte à la cérémonie d’ouverture, a salué la tenue de cet atelier, dont les propositions et les recommandations pertinentes qui seront, a-t-il dit, prises en compte pour l’avancement du secteur, soit l’émanation de toute la société civile et de toute la communauté éducative qui participent activement à la construction de ce nouveau pays, dont le développement sera bénéfique à tout un chacun.



De son côté, Khadim Sylla, adjoint de la représentante en Haïti de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), qui renouvelle le soutien technique et financier de cet organisme de l’ONU à l’éducation dans le pays, dit s’attendre à ce que ce Pacte de partenariat soit efficace pour l’avenir du système éducatif au bénéfice des enfants.


D’après M. Sylla, s’attaquer à la réforme curriculaire qui englobe toutes les problématiques relevées dans le système, la question enseignante, les manuels scolaires, c’est s’attaquer au cœur même du système éducatif en raison, justement, de sa dimension transversale.



Pour sa part, le directeur départemental d’éducation du Nord (DDE-N), M. Firmin Maurice qui a accueilli avec entrain la délégation venue de la capitale, a souligné l’importance de l’activité qui, a-t-il dit, permettra au ministère de donner de nouvelles orientations aux enfants et aux jeunes du pays.


Aussi, a-t-il invité les participants à s’investir à fond dans cet atelier, afin d’identifier les facteurs susceptibles d’entrainer effectivement la formation qualitative dans le système.



« La Direction départementale du Nord s’estime heureuse de vous accueillir. Elle est d’autant plus ravie de savoir que vous allez échanger sur les orientations du document relatif au Pacte de partenariat, marquant du coup, le début d’un nouveau tournant dans le système éducatif en Haïti », s’est adressé en conclusion aux participants, le premier responsable de l’éducation du département du Nord.


Il faut noter que l’élaboration du Pacte de partenariat implique la mise en place d’une équipe de travail composée du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), du ministère de l’Économie et des Finances (MEF), des partenaires techniques et financiers, mais également des partenaires de la société civile.


Texte : Alix Laroche

Photos : Anderson Elien

119 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page